Couture, diy

Bien débuter en couture

Quand on veut se lancer dans une nouvelle activité on se retrouve souvent un peu perdu. On ne sait pas par où commencer ni quel matériel acheter. Du coup, on achète souvent du matériel qui ne nous servira pas, ou dans les meilleurs cas une seule fois.

Pour commencer ce blog, j’aimerais vous apporter un peu de mon expérience personnelle. J’ai toujours fait de la couture, que ce soit pour créer des vêtements de poupées (même si je n’y jouais pas !) ou pour faire des retouches rapides.

Il est bien sûr tout à fait possible de réaliser des petites créations avec des coutures mains. Donc si vous ne souhaitez faire que des petites retouches comme faire un ourlet rapide ou recoudre un bouton, il n’est vraiment pas nécessaire d’investir dans une machine à coudre qui ne fera que prendre la poussière dans un coin du bureau.

En revanche, si vous souhaitez apprendre à réaliser des petits objets comme des coussins ou des doudous, je vous conseille d’investir.

Il existe deux types de machine à coudre, mécanique et électronique. Pour faire votre choix, il faut vous poser deux questions :

  • le budget ? Si vous souhaitez investir moins de 100 euros alors choisissez une MAC mécanique.
  • le type de réalisations que vous souhaitez effectuer ? Ourlets, réparations, petits objets sur tissu fin, choisissez une mécanique.

J’étais encore étudiante lorsque j’ai acheté ma première MAC. J’ai donc choisi un premier prix un peu au hasard, j’avais opté pour la MC L1 de Listo (chez Boulanger) à 79 €. Cette machine possède toutes les fonctions de base et sur le fonctionnement je n’avais rien à dire par contre je ne supportais plus le bruit qu’elle faisait, pire qu’une machine à laver. Impossible donc de rester une après-midi derrière la machine.
J’ai également eu l’occasion de faire pas mal de couture avec les machines SY d’Ikea et je dois dire que pour leur prix 69 € c’est un très bon compromis.

J’ai ensuite choisi d’investir dans une nouvelle machine et après renseignements sur le net et auprès de couturières, j’ai choisi une machine électronique Brother CS10 à 140€. Pour moi cette machine a un excellent rapport qualité/prix. En plus des fonctionnalités de base, des 40 points dont certains de broderies, elle possède aussi des fonctionnalités qui ne semble pas indispensables jusqu’à ce qu’on les ait! Enfilage de l’aiguille, multitude de pieds et surtout les boutonnières automatiques.

Vous comprendrez donc que je vous conseille, si vous avez le budget pour, de vous tourner directement vers une machine électronique si vous souhaitez un jour faire des réalisations un peu complexes comme des vêtements par exemple.

Ensuite, il vous faudra également du petit matériel. Pour ma part, j’ai investi dans la pochette d’accessoires de couture SY d’Ikea. Elle contient entre autre des ciseaux de couture, un découd-vite, des épingles, des craies de tailleurs… J’ai tellement été satisfaite des ciseaux que j’y suis retournée pour acheter des ciseaux à cranter.

Voici donc un liste des accessoires nécessaires pour être tranquille lors de vos séances couture :

  • des ciseaux : de bons ciseaux sont l’indispensable de la couturière. Des ciseaux droits classiques mais aussi des ciseaux à cranter pour éviter que votre tissu s’effilloche.
  • des épingles. Avec tête pour placer votre patron ou pour marquer des mesures et sans tête pour la couture sans casser l’aiguille de la machine.
  • des craies de tailleurs. Pour reporter le patron sur votre tissu et placer les repères. Pour ma part, je préfère utiliser des feutres craies que je trouve plus pratique surtout sur tissu foncé.
  • un mètre ruban. Là aussi si vous voulez économiser du temps et éviter les nœuds choisissez un modèle avec enrouleur.

J’espère que cette article vous aura aidé et n’hésitez pas à me faire part de vos remarques 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.